Impression 3D, Mode et Design, Nouveaux matériaux, Robotique, Morpho-mimétique……

A quoi va ressembler une prothèse de jambe ou de bras dans quelques années ?

 

Actuellement la plupart des prothèses définitives sont finies avec de la mousse et un bas souvent de couleur chair pour les recouvrir. Cette méthode fonctionne et permet aux patients d’avoir une forme anatomique et prise en charge par les organismes sociaux. Cette technique s’essouffle et ne satisfait plus tous les patients. D’autre matériaux et techniques sont en train de voir le jour.

Impression 3D

Une nouvelle vague de cosmétique pour prothèse est en train de ce développer. Elles sont rigides, ont une forme sur mesure et sont réalisées à partir d’imprimante 3D. La réalisation est simple, on scanne la jambe saine, on utilise ensuite cette acquisition pour faire un miroir de la bonne jambe. Cette forme est travaillée, stylisée pour épouser les formes de la prothèse en respectant les mensurations de la jambe saine. L’esthétique est ensuite imprimée en 3 D. En France des entreprises sont spécialisées dans ce domaine.

Unyq: http://unyq.com/eu/

3dpo: https://www.facebook.com/TechnicienAppareillageOrthopedique/

Creat prosthetic: https://www.createoandp.com/

Esthétique rigide

Pas besoin d’une forme sur mesure il suffit d’avoir une forme adaptable avec un beau design pour faire son effet. Cette technique permet d’avoir avec quelques circonférences une cosmétique personnalisée. Ouvertures, dessins,  je vous laisse découvrir les différentes possibilités.

Alleles: https://www.alleles.ca/

Cover studio: https://thecoverstudio.com/fr/

Impression à l’eau

Vous connaissez tous les prothèses en carbone, maintenant vous pouvez choisir votre finition. Il existe plein de motifs différents à choisir. Votre emboiture ou prothèse est trempée dans une eau sur laquelle flotte un imprimé qui se fixe sur la prothèse. Un amputé s’est lancé dans ce concept et propose plein de motifs différents. Cette technique permet d’avoir une prothèse unique qui sort de l’ordinaire et qui la protège des agressions extérieures.

AcDesign: https://www.facebook.com/acdesign.dipping/

Marquer sa différence

Et si l’on faisait de la prothèse un accessoire de mode. Une entreprise française à décider de ce lancer le défi. Le pari a été relevé par la société que l’on ne présente plus U-Exist. Ils proposent des motifs au gout du jour pour sublimer et personnaliser les prothèses. Vous pouvez choisir parmi un catalogue de nombreux motifs celui qui vous convient le mieux ou créer vous-même votre propre imprimé.

U-Exist: http://www.u-exist.com/

Medicalexpo

Anatomique

On peut souhaiter que sa prothèse ressemble à une vraie jambe. Pour cela il existe maintenant un revêtement aqua résistant avec un aspect peau en silicone qui est pris en charge dans certaines conditions. Il s’agit du revêtement Aqualeg. C’est une sorte de peau extérieure en silicone qui vient donner une forme de jambe avec un aspect peau.

Aqualeg: http://www.aqualeg.com/en/

Les revêtements anatomo-mimétique

Il est maintenant possible de réaliser des prothèses recouvertes d’une fausse peau qui reproduit parfaitement la forme et la couleur d’une jambe ou d’un bras réel. Il s’agit d’un travail artisanal ou des personnes sculptent et colorent un gant pour le rendre le plus réaliste possible. De nombreuses sociétés sont spécialisées dans ce domaine.

Arthesis: https://www.facebook.com/ARTHESIS-Proth%C3%A8se-esth%C3%A9tique-main-bras-et-pied–152589261461431/

Dorset: http://www.dorset-ortho.com/

 

Conclusion

Alors qu’en pensez-vous?

Ma vision de la prothèse du futur……Je la vois avec un savant mélange entre technologie, design et anatomie humaine. Une partie visible respectant l’anatomie et les formes physiologiques et une partie faisant référence à la technologie.

Voila une petite photo qui se rapproche de ma vision. Elle a été réalisée par Sophie De OIiveira Barata

 

Je vous invite à visiter son site ArtLimbrpo http://www.thealternativelimbproject.com/

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *