Pied Elan ic - tests et retours patients

Le pied Elan ic est composé d’une cheville microprocesseur et d’une lame carbone. Ce pied est l’évolution du pied Elan. Nous avons pu l’essayer et le mettre en place sur plusieurs de nos patients.





Présentation du pied Elan ic


Le pied Elan ic est le pied le plus évolué technologiquement de la société Blatchford fondée en 1890 à Londres. Blatchford est un fabricant de pièces prothétiques qui s’est démarqué en créant la première cheville hydraulique au monde. Elle a ensuite été la première société à faire évoluer cette cheville an y ajoutant un contrôle par microprocesseur. En France cette gamme de pièces était distribuée par la société Endolite jusqu’en 2019. Elle a été ensuite fermée pour devenir Blatchfort. Le pied le plus connu en France de cette marque est le pied échelon qui a été remboursé jusqu’en 2019.


Le pied Elan ic est composé d’une cheville hydraulique à microprocesseur étanche. Cette cheville est la plus compact et légère du marché. Ces grands points forts sont la stabilité et le confort de marche.



Les spécificités du pied Elan ic

  • Étanche, pied IP 67 immersible. Cela permet de marcher à l'extérieur même en milieu humide ou de prendre sa douche. Il peut être immergé en toute sécurité dans l’eau jusqu’à 1m pendant 30 minutes.

  • Chargement par induction. Cela permet de limiter les possibles introductions d’eau dans le système et de faciliter le chargement.

  • Une amplitude de cheville de 9° : 6° en flexion plantaire et 3° en dorsiflexion cette amplitude permet d’apporter une assistance dans les pentes.

  • À l’arrêt le système augmente la résistance de la cheville améliorant la stabilité. Ce soutien en position debout est très apprécié, car elle réduit les efforts du patient et permet de mieux répartir le poids sur les deux jambes.

  • Le Bluetooth est intégré dans le pied

  • Autonomie de la batterie : jusqu’à 48h selon les activités pratiquées

  • La cheville demeure en dorsiflexion lors de la phase pendulaire diminuant les possibilités de trébuchement.

  • Le pied pèse environ 1kg ce qui en fait le pied microprocesseur le plus léger du marché.

  • La cheville est très fine facilitant l’esthétique et le chaussage des chaussures.




Retour sur les essais du pied Elan ic


Tous les patients a qui nous avons essayé le pied, sont repartis avec pour des essais prolongés.


Pour le montage du pied nous devons utiliser une cale de pied de 6° permettant d’aligner en flexion plantaire maximale.


Avec une hauteur de construction de maximum 177 mm, nous pouvons facilement le monter. Cette hauteur correspond à la hauteur d’un pied de classe 3 version haute.


Le Bluetooth est intégré dans le pied, mais une manipulation spécifique doit être faite.


Les réglages du pied sont réalisés via une application Android. L’interface est facile à prendre en main et les réglages restent basiques.


Dès les premiers pas le patient se sent en sécurité et trouve que sa marche est plus fluide qu’avec un pied classique à restitution d’énergie.


Le poids du pied n’est pas du tout ressenti par le patient.


Le comportement du pied dans les pentes est visible à l’œil et le patient se sent assister autant en descente qu’en montée. Même pour un patient de faible activité le pied apporte une assistance.


Tous les patients ont aussi essayé d’autres pieds microprocesseur et trouvent que l’Elan est le plus silencieux, le plus léger et le plus compact.


Une fois le calibrage du pied terminé, le patient peut marcher. Le pied s’adapte rapidement et vient se mettre au sol de manière naturelle. Les patients se sentent en sécurité et le pied permet une très bonne stabilité.


Dans les pentes et les escaliers, la cheville joue parfaitement son rôle. Le pied est très silencieux. On a pu observer la vitesse d’adaptation du pied en extérieur le patient se sent en sécurité et ils nous disent qu’ils n’ont plus besoin de regarder là où ils mettent les pieds et que c’est très agréable.


Le poids n’a pas été évoqué par les patients malgré la seule présence d’une lame carbone pour faire la restitution.


Après des essais sur quelques jours les patients nous disent que le pied tient bien la charge et qu’il permet même de longues marches. Un point important évoqué par tous c’est la stabilité et la diminution des efforts en position debout pour bricoler, parler avec les quelqu’un, etc.


Le chargement par induction est très apprécié, car cela facilite beaucoup le chargement pas besoin de lumière ni d’effort pour l’enlever ou le mettre.


Sa résistance à l’eau en fait un pied tout terrain et par tous les temps. Le pied est avec l’orteil séparé.